Pré-ouverture ce 14 février 2017
Nous recherchons des perdus, des pirates, des fées, des sirènes et surtout
des indiens. Éventuellement des vampires et des loups-garous.

Partagez | 
 

 Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


- Invité -
Invité




MessageSujet: Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to    Mer 7 Sep - 21:34



"Une partie de moi préférerait ne plus rien ressentir."
Batleby Caïn Jones

feat Evan Peters

Nom Complet Bartleby Caïn Hale-Jones. Mon premier prénom vient d'un personnage de Melville, Bartleby le script qui a inspiré de nombreux philosophes. Caïn vient sans conteste du mythe de Caïn et Abel. Ce nom la m'a été donné après ma naissance, une sorte de surnom plus qu'un véritable prénom. Pour ce qui est de mon nom de famille, si celui de mon père est Hale j'ai préféré garder celui de ma mère, Jones. • Surnom Ma mère m'appele parfois Bart' lorsqu'elle ne me craint pas. Moi même il m'arrive de me faire appeler Caïn, mais beaucoup préfèrent ne pas me donner de surnom. A quoi bon ? • Age 20 ans. C'est un bon âge mais j'ignore combien de fois j'ai eut vingt ans. Le temps ici n'a plus d'emprise sur nous. • Lieu de naissance Neverland. J'y suis né et j'y resterais. Ma mère tenait déjà cette maison close lorsqu'elle m'a mise au monde, c'est d'ailleurs la que je suis né. • Nationalité Ecossais de par mon père semble-t-il. Mais j'ai toujours vécut à Neverland et d'après les récits des autres mondes cela n'est peut-être pas plus mal. • Situation maritale Célibataire et je risque de le rester encore longtemps. La vie de couple ce n'est pas fait pour moi, la fidélité encore moins. Je suis incapable d'aimer qui que ce soit, jusqu'à moi. • Orientation sexuelle Pansexuel. Je suis d'orientation plutôt libre. Le nombre de mes partenaires, leurs pratiques et leur sexe m'importe peu. • Métier J'aide ma mère de temps à autres à la maison close, je suis sinon sans emploi et ça me va parfaitement ainsi. • Est arrivé comment à Neverland ? Ma mère m'y a donné naissance, c'est une façon plutôt efficace d'arriver à Neverland vous ne trouvez pas ? • A fait allégeance à A moi-même et je trouve que c'est déjà trop. J'ai décidé de ne pas vivre pour les autres et ce depuis de nombreuses années et ce même si les voix me dictent souvent quoi faire. C'est plus une sorte d'échange de bons procédés entre elles et moi. • Particularités Il parait que ce n'est pas normal d'entendre des voix qui n'appartiennent à personne. Je vois aussi des choses que les autres ne voient pas. •


Qui es-tu ?
Bartleby est loin d'être le fils idéal dont tout le monde rêve. Bien au contraire, il se montre plutôt.... cauchemardesque. Il éprouve une certaine répulsion envers tout ce qui est mielleux, amical, gentil ou même juste vivant. Loin d'être social il préfère la solitude, sa solitude. Il ne fond rarement aux autres mais plus au paysage, préfère rester dans son coin à observer la société autour de lui plutôt que de s'y mêler. Les contacts humains, il n'aime pas ça. Il estime peu l'être humain ou humanoïde, il ne se respecte pas lui même et ne voient que des tas de chaire en continuelle décomposition et ce malgré le fait que le temps n'ai plus d'influence sur eux. Ce qu'il aime c'est ce qui lui semble éphémère. Il éprouve une certaine attirance morbide à observer les cadavres, les bout de viande entrain de pourrir et se décomposée, les insectes et surtout les rats s'en nourrissant. Les rats.... Voila peut-être la seule chose vivante qu'il estime. Il les trouve bien plus utiles que les humains, les fées ou les sirènes, bien plus humain que lui même. Enfant il rêvait qu'il en était un, grouillant sur le port pour se repaître des cadavres laissées à la sortie des bars. Il les estimes si bien qu'il n'est pas rare de le voir en trimbaler un sur son épaule. Il est également parvenu à en dresser, ils arrivent dès qu'il se met à siffler et seulement si lui le fait.
Mais il peut de temps à autre il peut laisser apercevoir un semblant d'humanité, à sa façon. Malgré les voix qui s'immissent dans son esprit il arrive à faire la part des choses. Si ce n'est pas le fils idéal il reste un fils et aide de temps en temps sa mère à la maison close. Assez franc et plutôt dur dans ses propos il s'avère par conséquent être un très bon critique. Si quelque chose ne va pas ou si une fille n'est pas suffisamment bien pour l'établissement il n'hésite pas à le faire remarquer. Et si sa mère voit ses employées comme ses filles, Bartleby lui ne les voit pas comme des soeurs. Certes il a grandit avec les plus âgées d'entre elles, il connait les autres depuis leur entrée dans l'établissement, mais elles sont pour lui des tas de viande comme tout autre être humain. S'il y a déjà gouté, ce n'est pas la raison pour laquelle il les défend mais bien pour garder intacte l'intégrité de la maison et ne pas servir aux clients de la viande trop abimée.

A quoi ressembles-tu ?
Bartleby a des cheveux châtains clair, parfois plus proche du blond, parfois plus proche du brun. Ils sont bouclés. Ses yeux eux sont d'un brun profond, presque noir. Sa mère prétend parfois qu'ils reflètent l'absence d'âme en lui. Il mesure 1m80, une taille plutôt raisonnable. Le jeune homme n'est pas du genre à prendre grand soin de son apparence. S'il est toujours propre sur lui, il n'en est pas toujours de même des frippes qu'il porte. Pas toujours adaptés à sa taille, parfois trop long, ils les volent bien souvent sur des cadavres puisqu'ils ne se débattent plus. Il lui arrive de temps à autres d'arborer un bel oeil au beurre noir ou des bleus sur le corps. Il possède également quelques cicatrices sous ses vêtements, la plupart sont de petites traces de griffures laissées par les rats.
A une préférence pour les femmes en chaire mais n'écarte pas les autres. Il les préfère à l'allure plutôt frêle, fragile et pas de jeunes révolutionnaires. • Il ne ressent pas d'émotion ou plutôt en ressent trop, si bien qu'il a depuis longtemps décidé de les bannir. Il essaye en vain de ne plus rien ressentir mais toutes les émotions se bousculent à longueur de temps en lui et réveillent les voix qu'il est le seul à entendre. • Il avait autrefois un frère, mais c'était il y a longtemps et il l'a toujours renié. • Il a souvent un rat avec lui, posé sur son épaule ou caché dans sa poche. • Il lui arrive de voir des choses que d'autres ne voient pas. Au départ c'était uniquement sous l'influence de certaines drogues mais à présent ces visions peuvent se manifester presque n'importe quand. Ce sont des visions assez morbides, souvent accompagnées des voix. • Il n'a aucun avis sur le Capitaine Blood ou sur les pirates en général. S'il les trouve un peu rustre, tant qu'ils ne viennent pas l'ennuyer a lui va, dans le cas contraire, comme avec tout autre individu il n'hésite pas à rendre la pareille. • Il n'est pas particulièrement très apprécié par les autres humains mais cela lui importe peu. Il sait que sa réputation le précède, qu'il est pour tous le garçon bizarre et plutôt glauque qui traine toujours dans les coins sombres et qui n'est jamais loin lorsqu'un cadavre est découvert. En général on préfère le laisser tranquille, on le craind et on évite de trop trainer avec lui. Il semble maudit et on préfère ne pas réveiller les forces occultes qui règnent autour de son être.

Prénom Bangerang • Surnom Bangerang • Age La vingtaine • Comment es-tu arrivé(e) ici ? Grace à la fondatrice qui m'en a fait la pub • Tes fréquences ? 5J/7 au minimum • Le code du règlement Code ok by Wendy



 codage by sybline


Dernière édition par Bartleby C. Jones le Jeu 8 Sep - 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to    Mer 7 Sep - 21:38


Once Upon A Time

"Raconte nous ton histoire"
 

Le nombre de places au Paradis était limité, seul l'Enfer était ouvert à tous.

Ma mère, Mlle Jones était déjà la tenancière de la maison close de Neverland lorsqu'elle nous mit au monde. Nous étions deux enfants, mon frère était d'un an mon ainé. Notre père lui était un écossais, un pirate qui venait de temps à autres visiter Jones. Ils s'étaient épris l'un de l'autre et si Jones avait fait attention de ne pas tomber enceinte avec ses autres amants et ses précédents époux, notre père en fut l'exception. Il lui donna deux fils. Elle préférait cela à des filles, de craindre de devoir les faire travailler dans son propre commerce. Des fils c'était plus facile à élever, ça travaillait assez tôt pour ramener de l'argent afin de l'aider en supplément de ce qu'elle gagnait. Nous étions deux fils et pour elle c'était le Paradis qui s'ouvrait à elle...
Si l'autre dont le nom m'échappe à présent était un enfant souriant et plein de vie, j'étais pour ma part l'inverse. Un enfant silencieux, observateur, profiteur et dénué de tout bon sentiment. Si elle le niait je le voyait bien dans ses yeux. Ma mère elle même avait peur de moi parfois, se demandant ce qu'elle avait bien put faire pour être affublée d'un fils aussi... morbide.
Un jour notre père nous ramena deux chats de son expédition, un pour chacun. L'autre joua avec lui, l'éleva et le montrait à longueur de temps aux filles de joie. Quand au mien... personne ne le vit après qu'on me l'ai donné. Je montait dans ma chambre prétextant aller jouer avec lui. Il était silencieux, ne faisait pas le moindre bruit et ne coutait rien au foyer en nourriture. Un jour, s'inquiétant de ne pas me voir jouer avec en publique, ma mère entra dans ma chambre pour voir si l'animal allait bien. J'étais assis la, dos à elle, une boule de poils entre les bras. L'animal était inerte, mort et séché par le soleil qui filtrait par la fenêtre. Le cou tordu, le petit chat avait toujours son allure de chaton tandis que l'autre semblait presque avoir atteint sa taille adulte. Ma mère se mit à hurler, me traita de monstre avant d'écouter mon explication. On m'avait dit de le tuer, qu'ainsi le chat resterait toujours avec moi, ce chat qui n'avait jamais aimé m'approché et qui avait été jusqu'à me griffer profondément la main. On m'avait dit... Cela résonna dans les oreilles de ma mère. Elle voulu savoir qui, je ne lui donnais pas plus d'explication. En plus d'un monstre j'étais à ses yeux un menteur.


Chacun peut être Caïn. Chacun peut être Abel. Et pour ne pas être la victime offrant sa gorge, il faut savoir qu'en nous Caïn est à l'affût.

Ni ma mère ni mon père ne semblaient réellement m'aimer. Mon frère lui me supportait tout au plus. Quand à moi, à leur égard j'oscillait entre haine, dégoût et affection. Peut-être est-ce un bien grand mot.
Les voix que j'entendais n'ont jamais cessé, elles me parlaient lorsqu'elles en avaient envie et j'ai fini par les accepter. Cela ne m'a pas pris trop de temps, j'étais encore un enfant lorsqu'elles et moi sommes devenus alliés. Puis ses voix ont pris forme lorsqu'à 12 ans j'ai commencé à prendre certaines substances. Les êtres ou plutôt les choses qui se présentaient à moi étaient difformes et hideuses, comme issu des pires cauchemars qu'il soit possible d'imaginer.
Mon frère et moi avions une relation plutôt tendue, du moins lui avait une relation plutôt tendue avec moi. Pour tout dire il ne me supportait pas. Il était le fils parfait, cheveux blond bouclés, d'un blond de blé, enfant souriant et très doué avoir les êtres humains. Me voir roder dans les parages lui donnait toujours des frissons d'horreur. Il n'était pas si différent des autres... Puis un jour, les voix s'étaient éveillées, en colère. Elles m'ont ordonnés de mettre fin à mon aîné. Il avait la belle vie, était aimé de tous et surtout de ma mère. Elles n'ont pas du beaucoup me prier pour que j'agisse. J'en avais terriblement envie depuis des années même si je ne m'en rendait compte qu'à cet instant la.
Le soir même il ne revint pas à la maison. On le chercha pendant des jours jusqu'à ce qu'un amas de poissons près du port alerte les autres habitants. Quelque chose s'était mit à flotter à la surface puis, à cause d'un vent trop violent, le tout était remonté. On découvrit le corps gonflé par l'eau de mon frère. Lorsqu'on tenta de le hisser sur le sol il de déchira sous la pression et se répendit dans l'eau, tel une vulgaire soupe de boyaux. Les gens se mirent à vomir tant par la vue que par l'odeur qu'il dégageait. Mon si beau frère les effrayait à présent...


Il est doux de perdre la conscience de ses malheurs.

Cela faisait des années que ma mère avait divorcé de mon père, mais tandis qu'il rentrait d'un long voyage, il voulut la trouver pour se remettre avec elle. Il la supplia, l'harcela et me mit hors de moi. Le soir même la chambre qu'il avait loué à l'auberge pris feu, lui et une fille pas encore majeur qu'il avait croisé le soir même, dedans. Tout brûla et il ne resta d'eux que des bouts de chair carbonisée. Depuis ce jour ma mère sembla un peu plus heureuse.
En grandissant je lui parut un peu moins effrayant, quoique.... Elle savait à quoi elle avait affaire mais savait également que je ne lui ferais pas de mal à moins d'y être contraint. Ceux qu'elle avait aimé étaient morts mais elle et ses filles sont encore en vie et c'est ce qui lui importe le plus.


 codage by sybline


Dernière édition par Bartleby C. Jones le Jeu 8 Sep - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to    Jeu 8 Sep - 10:08

Bienvenu mon cher ^^ et bonne chance pour ta fiche ^^ (il manque plus que Mme Jones ^^)
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to    Jeu 8 Sep - 14:37

welcome human :3
bonne chance pour l'écriture de ta présentation ! o/
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to    Jeu 8 Sep - 20:44

Merci à vous deux ! Je vais essayer de terminer cette fiche ce soir ^^
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to    Ven 9 Sep - 13:03


Félicitation !

"Un nouveau monde débute pour toi ! "
Wow il est vraiment spécial ton perso oO Il fera rien à mon Peter hein ? Hein ? Sinon tu es validé ^^ et comme tu as parlé d'un prédéfini il faudra que tu m'envoies par mp le lien avec ton perso comme ça, la personne qui le prendra sait quoi. ^^

Alors mon petit, te voilà enfin validé et prêt pour vivre une nouvelle aventure ! Mais n'oublie pas d'aller recenser ton avatar ici et ton éventuel métier là-bas. Pour les liens, les rp et cie, c'est par-là. Si tu es un pirate, va là pour nous dire de quel équipage tu fais parti (si c'est celui du Capitaine Blood ou un autre). Pour les demandes de lieux, c'est ici.

Ah, oui, j'oubliais. N'oublie pas non plus d'aller signer le règlement ^^




codage by sybline
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -




MessageSujet: Re: Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bartleby Caïn Jones • I would prefer not to
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !
» Kathleen Jones
» Né en 17 à Leidenstadt de Fredericks, Goldman, Jones...
» Joana Jones *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Funnyland :: ₪ Version 1
 :: ₪ Personnages et cie
 :: ₪ présentation
-